Un rachat de credit pour gros endettement

Un rachat de credit pour gros endettement


Une succession de crédits, plusieurs mensualités qui s’entassent, un pouvoir d’achat qui diminue à vue d’œil, ce sont là les premiers symptômes du surendettement. Et autant le dire, cette situation n’a jamais été bien vue par les créanciers.

Cela dit, dans la plupart des cas, pour en sortir, il n’y a qu’une seule solution : le rachat de crédit. Et il n’est pas impossible de bénéficier de cette opération même en cas de gros endettement.

Un bon profil peut fortement aider

Il est vrai qu’être « surendetté » entache sérieusement votre profil d’emprunteur. Voilà pourquoi, si les créditeurs ne se précipitent pas pour vous aider, ça ne devrait pas vous étonner. Raison pour laquelle également, si vous affichez un profil de consommateur raisonnable, et ce, malgré votre situation, vous pourrez avoir beaucoup de chances de bénéficier d’un regroupement de crédits.

Qu’est-ce qu’un profil de consommateur raisonnable ?

Ce profil sera défini à partir de votre comportement financier, en particulier, les trois derniers mois avant votre demande de restructuration. Durant cette période, si vous avez payé dans les règles vos mensualités, n’avez pas fait des dépenses inconsidérées et si vous n’avez pas contracté d’autres dettes, ce seront des atouts considérables.

Vous pourrez gagner les faveurs de l’organisme bancaire en adoptant la politique de la transparence. Quel que soit l’état de votre situation financière, et quelle que soit la manière dont vous l’avez géré et les erreurs que vous avez faites pour en arriver au surendettement, les créanciers n’aiment pas les mauvaises surprises. Autant être honnête avec eux, car en leur prouvant votre « bonne foi », vous aurez plus de chance.

Une limite de 45% d’endettement

Outre un bon profil, notez également que le taux d’endettement est un élément décisif dans la demande de rachat de credit gros endettement.

Notez ainsi que ce fameux taux ne doit normalement pas dépasser les 45%. Mais dans la mesure où une personne n’est vraiment considéré comme « surendettée » que lorsqu’il atteint les 66%, certains organismes financiers sont plus flexibles et accordent un regroupement de prêts malgré un endettement à 50%, voire plus.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!