Existe-t-il un rachat de credit pour interimaire?

rachat de credit pour interimaire


Malgré la situation quasi-précaire dans laquelle se trouve la plupart des emprunteurs, les créanciers demeurent jusqu’à ce jour particulièrement stricts quant à l’octroi d’un prêt ou d’un regroupement de prêts. Ainsi, bien souvent, seuls ceux qui justifient d’un travail en CDI et donc d’un travail stable et d’un revenu pérenne sont privilégiés et obtiennent gain de cause auprès des créditeurs. Néanmoins, cela ne signifie pas que ceux qui sont en CDD ou en intérim sont en reste. Il est tout à fait possible pour un intérimaire de profiter d’un rachat de credit pour interimaire. Seulement, les conditions qui lui seront soumises pour cela seront plus drastiques.

Rachat de credit interimaire : les conditions d’accès

Dans la mesure où les risques de non-paiement sont beaucoup plus élevés par rapport aux autres, lorsqu’on est intérimaire, le créancier évaluera votre solvabilité lors de l’étude de votre dossier. Il ne se basera pas sur les allocations et les aides que vous pourrez obtenir outre votre rémunération, il prendra uniquement en compte le salaire que vous percevrez mensuellement grâce à votre travail.

L’ancienneté

Tout comme le travailleur temporaire, l’emprunteur en intérim sera donc soumis à la condition d’ancienneté. Dans le cas d’un débiteur en CDD, il faudra justifier un an d’ancienneté dans son activité, et 150 heures travaillées durant l’année en cours.

Il est en, à peu près, de même pour un travailleur en intérim. Quelques fois, les créanciers exigeront également 3 ans environ d’activité dans un secteur similaire et ce, quel que soit l’âge que vous avez à la souscription du rachat de crédit.

Les garanties et la caution d’un tiers

Une personne en intérim ne pourra obtenir le rachat de tous ses prêts sans la présentation de garanties solides. La présence d’une caution de la part d’un tiers, d’un co-emprunteur en CDI est obligatoire pour un rachat de credit pour interimaire. Faute de quoi, les chances d’une réponse positive de la part des créanciers pourraient être nulles.

Les organismes financiers et les banques veulent se protéger en cas de non paiement des mensualités de crédit. Car un intérimaire est moins certain (cela reste à vérifier) de continuer à travailler qu’un travailleur en CDD ou encore mieux, qu’un fonctionnaire! Je sais qu’après vous allez me dire qu’un gars en CDI peut se faire virer du jour au lendemain mais bon…c’est pas moi qui fixe les règles!

Soyez le premier à évaluer cet article!

Merci d'évaluer cet article

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!